Suivez toutes les informations sur les MFR

Sélectionner le type d’actualité qui vous intéresses

PRESSE : Zoom sur la MFR de Machecoul

Deux anciens joueurs du FC Nantes, se sont déplacés à la MFR-CFA de Machecoul Saint-Même pour rencontrer les élèves de la formation “jardinier de golfs et de terrains sportifs”.

Article de presse du “courrier du Pays de Retz” – 28 mai 2021

L’univers de la maintenace des matériels…

Les matériels tendent vers de hautes technologies. Nos techniciens doivent donc être les plus qualifiés du marché et ne jamais cesser de se former. La clientèle s’est, elle, recentrée sur son mé5er et confie désormais à nos spécialistes l’entre5en et la maintenance de ses matériels. La réac5vité et la précision de la presta5on a1endue, conforme aux règles de sécurité, environnement et qualité, font la pérennité de la rela5on clientèle de nos entreprises. Le mécanicien est donc considéré comme le chaînon essen5el de l’effec5f : sans lui, sa compétence et sa polyvalence, la crédibilité de l’entreprise est en péril

En Mai, fait ce qu’il te plaît et change ton avenir…

par la voie de l’Apprentissage

Une étude réalisée pour le ministère de l’Économie et de celui de l’Agriculture se penche sur l’avenir de la filière bois à l’horizon 2020. Le secteur de la construction apparaît comme le plus prometteur. Au moins à court terme. L’analyse de produits innovants à base de bois” a permis d’identifier les opportunités à saisir et les freins à lever pour favoriser un regain de croissance du marché en matière de création de valeurs et d’emplois”, indique l’étude Moniteur Hebdo. Des leviers d’actions et des mesures agissant sur l’ensemble de la filière sont proposés afin d’insuffler une nouvelle dynamique et une cohésion des acteurs autour de la filière bois française. Ainsi, Charpentier, Menuisier du bois bâtiment, Technicien lamelle-colle, Menuisier d’agencement, Fabricant industriel, Escaliéteur reprennent une place leader dans le marché d’emploi.L’étude insiste sur les opportunités du secteur du BTP, qui serait le principal marché, à court terme en tout cas. “C’est la construction qui constitue le moteur du bois massif sur le plan des produits innovants et de perspectives de croissance du marché. Au-delà des utilisations traditionnelles en bois de charpente par exemple, de nouvelles applications font leur apparition qui, à terme, doivent permettre un essor du secteur, notamment au travers d’innovations constructives, telles que l’ossature bois, la poutre en I ou la mixité des matériaux.”