L’alternance en MFR, mode d’emploi

L’ALTERNANCE OU L’APPRENTISSAGE ?

En MFR, les deux ne font qu’un. Dans tous les cas, notre pédagogie associe une formation professionnelle à une formation générale. Chaque MFR offre ainsi des qualifications spécifiques dans un ou plusieurs secteurs. Et parce que chacun est unique, notre première mission est l’accompagnement à l’orientation. Notre méthode ? Ouvrir un maximum de portes à nos élèves afin qu’ils créent eux-mêmes leur parcours. Nous les accompagnons tout du long… et même au-delà : de stages en entretiens et d’entretiens en bilans, pour la signature du contrat d’apprentissage si nécessaire, jusqu’au suivi de la première insertion professionnelle. L’alternance en MFR vous offre 2 fois plus de chances de trouver votre voie car nos formations post 3e sont très souvent accessibles sous plusieurs statuts :

  • salarié sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation,
  • élève sous convention de stage.

Nos jeunes passent plus de 50 % de leur temps immergés dans l’environnement professionnel (en entreprise et dans les ateliers pédagogiques). Pendant son parcours, le jeune peut même changer de statut. Ainsi, pas de risque de perdre sa formation même si le contrat d’apprentissage venait à être rompu. A contrario, si le jeune ne signe pas de contrat tout de suite avec un maître d’apprentissage, il peut démarrer par des stages pour découvrir le métier qu’il aime.

COMMENT EST-CE POSSIBLE ?

En MFR, le rythme et le nombre des semaines à l’école est le même que l’on soit apprenti ou lycéen. Les équipes pédagogiques prennent en compte l’expérience en entreprise pour adapter leurs enseignements pratiques. En moyenne, les jeunes sont présents 320 jours à la MFR avant leur entrée dans la vie active et vers l’emploi.
Le principe reste le même : apprendre sur le terrain dans une filière à fort potentiel de recrutement et enrichir de ses apprentissages les contenus théoriques de la formation initiale pour une professionnalisation optimale.

EN RESUME

La formation en alternance en MFR, s’appui sur l’entreprendre pour développer le goût d’apprendre. C’est le pari gagnant des MFR et ça marche ! Nos formations affichent un taux de réussite moyen aux examens de 95 % : bien mieux que la moyenne nationale. Les diplômes préparés en MFR sont des diplômes reconnus et délivrés par l’Etat. Les MFR sont des établissements privés sous contrat. Tous les diplômes sont délivrés par les Ministères de tutelle (Agriculture, Travail, Education Nationale, Jeunesse et sport…), et/ou par des branches professionnelles.